Diabète de type 1

Le diabète

Diabète de Type 1

Environ 10% des personnes diabétiques sont de type 1. Il apparaît soudainement et progresse rapidement. Il survient surtout chez les enfants et les jeunes adultes. La cause réelle du diabète demeure inconnue. Cependant, certains facteurs peuvent influencer le développement du diabète (par exemple: hérédité, infections virales ou faiblesse du corps à se protéger des infections).

Particularité du type 1

Le pancréas cesse complètement de sécréter de l’insuline. Le glucose (sucre) ne peut plus entrer dans les cellules parce qu’il n’y a pas d’insuline pour lui « ouvrir la porte ». Le glucose s’accumule donc dans le sang amenant un taux de sucre élevé. L’organisme ne peut plus utiliser le sucre comme source d’énergie.

Quand cela se produit, vous pourriez ressentir :

  • soif intense
  • fatigue et faiblesse
  • nausées et vomissements
  • fréquents besoins d’uriner
  • faim exagérée
  • perte de poids rapide

Le diabète de type 1 requiert absolument l’injection quotidienne d’insuline. En contrôlant ainsi votre glycémie, ces symptômes disparaîtront et vous vous sentirez bien mieux.

Comment puis-je contrôler le diabète de Type 1?

L’équilibre entre les trois points suivants est requis : Alimentation, Activité physique et Insuline.

  • Alimentation : Prendre 3 repas sains et équilibrés et des collations pour régulariser le taux de sucre (glucose) dans le sang;
  • Activité physique : L’exercice physique vous aidera à contrôler le niveau de glucose dans le sang et permettra une meilleure réponse de l’organisme à l’insuline;
  • Insuline : Établissez avec votre médecin le meilleur temps pour vos injections d’insuline. Vous avez le choix entre un traitement plus conventionnel ou intensif.

Auto-contrôle glycémique : Mesurez votre glycémie à domicile (auto-contrôle) à l’aide d’un lecteur de glycémie ou un capteur de glycémie. Un bon contrôle glycémique est important.

Le diabète de type 1 est une condition « à vie » qui peut s’avérer menaçant pour la santé si non traité adéquatement.

Un mauvais contrôle du diabète peut affecter la circulation (petits et gros vaisseaux), ce qui pourrait entraîner de graves complications au niveau des yeux, des reins, du cœur et des extrémités.

Voilà pourquoi, il est si important de bien comprendre votre diabète.

Le calcul des glucides

Les personnes atteintes du diabète de type 1 (DT1) doivent équilibrer la quantité de glucides qu’elles consomment avec la bonne dose d’insuline.

Obtenir des conseils nutritionnels personnalisés

Comment votre équipe de soins du diabète peuvent vous aider

Pendant des années, on conseillait aux diabétiques de type 1 de prendre trois repas et trois collations par jour afin d’empêcher leur niveau de glycémie de fluctuer. Heureusement, grâce aux analogues de l’insuline et aux régimes connexes, vous n’êtes plus obligé de suivre une diète si stricte. Vous pouvez manger un peu ou beaucoup à votre guise.

L’équipe chargée du suivi de votre diabète peut vous aider à adapter votre traitement à l’insuline en fonction de votre style de vie. Afin de vous assurer de recevoir le bon dosage d’insuline, vous devrez prendre note de ce que vous mangez et la quantité afin de concorder le montant de glucose absorbé par votre sang avec la dose d’insuline que vous prenez.

Commencer à penser de quels éléments sont composés votre nourriture et vos boissons porte souvent à confusion au début, mais l’équipe chargée du suivi de votre diabète est là pour aider et cela deviendra plus facile au fil du temps. Il est souvent recommandé d’obtenir des conseils sur mesure pour votre diète de la part d’un diététiste professionnel. Si vous n’en avez pas déjà un, demandez à votre équipe de vous en référer un.

Il est permis de consommer du sucre

Comprendre ce qui fonctionne pour vous

Comme n’importe qui, il est important de s’assurer de suivre un régime alimentaire sain. Vivre avec le diabète de type 1 ne veut pas dire éliminer le sucre complètement de sa diète. 

De fait, le sucre peut être un allié lorsque vous avez un épisode d’hypoglycémie et devez stimuler votre taux de glycémie. 

Compter les glucides

Un élément important de la gestion du DT1

Compter les glucides est un aspect important dans la gestion de votre diabète de type 1. Le cas échéant, les glucides que vous consommez (des amidons comme les pommes de terre, le riz et les pâtes et des aliments sucrés comme les fruits, le lait, le miel et le sucre de table) sont décomposés en glucose et absorbés dans votre sang pour être utilisés comme source d’énergie. 

Il est important de bien comprendre le montant et le type de glucides dans les aliments que vous consommez afin de déterminer la dose d’insuline nécessaire à prendre durant vos repas et vos collations.

Apprenez-en plus sur le comptage des glucides.

Protéine, gras et fibres

Impacts sur l’insuline et la glycémie

Le gras peut avoir un impact sur votre niveau de glycémie. Le gras retarde la rapidité selon laquelle l’estomac se vide, ce qui retarde l’absorption des glucoses au niveau de la digestion. Cela peut paraître une bonne chose mais une alimentation riche en gras est loin d’être saine. De fait, consommer trop de graisses (surtout des graisses saturées ou animales) peut être nuisible et augmenter votre risque d’obésité et de maladies du cœur. Un repas riche en gras peut également nuire à l’efficacité de votre insuline, menant ainsi à l’augmentation de votre taux de glycémie après votre repas. 

Les fibres constituent un matériel végétal qui n’est pas absorbé par votre corps. Elles aident votre système digestif à demeurer en santé et peuvent vous aider à contrôler vos taux de glycémie et de cholestérol. Adopter un régime riche en fibres (légumes, fruits, noix, graines et grains entiers) peut également vous aider à gérer votre poids puisque ce type d’aliments vous aide à combler votre appétit sans avoir trop d’énergie.

Modifier la dose par repas

Ratio insuline-glucide

Si vous voulez plus de latitude dans votre régime, l’équipe chargée du suivi de votre diabète vous suggérera fort probablement d’utiliser un nombre d’unités en échange/portion ou par grammes de glucides que vous consommez, ce qu’on réfère à la « ratio insuline-glucide ». Vous pouvez alors prendre une dose d’insuline à action rapide pour pallier cette augmentation de glycémie prévue.
Source : https://www.frdj.ca/

Ce que l’on peut controler

Faire de l'exercice

Garder le courage

L’annonce d’une maladie comme le diabète n’est pas toujours chose facile à accepter. En apprenant la nouvelle, la plupart des gens passe par une gamme d’émotions et de réactions. Vous découvrirez ici les étapes du processus d’acceptation de la maladie.

Faire de l'exercice

Contrôler le taux de sucre

Chez les diabétiques, l’objectif du traitement vise des résultats de glucose sanguin le plus près possible de la normale, c’est-à-dire entre 3.8 à 6.8 mmol/L avant les repas et entre 5 et 10 mmol/L, 2 heures après les repas.

Faire de l'exercice

Alimentation

L’alimentation d’une personne diabétique vise trois (3) buts principaux : régulariser la glycémie, maintenir ou atteindre un poids souhaitable et réaliste, obtenir un taux optimal de cholestérol et de triglycérides.

Faire de l'exercice

Gérer son stress

Pour le combattre ou le contrôler, il faut penser à soi, avancer à son propre rythme, trouver chaque jour du temps pour relaxer.

Faire de l'exercice

Faire de l'exercice

Le diabète non insulinodépendant (80 à 90% des diabétiques) survient en général après 40 ans, la plupart du temps est associé à un excès de poids.

Faire de l'exercice

Hypoglycémiants

La dose des médicaments est individualisée pour chaque diabétique en tenant compte des glycémies et de la durée d’action du médicament, mais non pas de pas de la quantité de glucides ingérés !